EPCI PAYS BASQUE : les femmes prennent la parole

Depuis 4 mois, une poignée d’hommes, maires de l’ACBA se sont accaparé la parole au sujet de l’EPCI unique, la confisquant à tous les autres élus et à la population du Pays Basque.

Depuis 4 mois, pas une voix de femme élue communale ou communautaire pour s’exprimer sur le sujet, et pour cause :

sur 158 maires, seulement 13 femmes,
sur les 10 Présidents d’intercommunalité, une seule Présidente,
sur 73 Vice-Présidents, 5 sont des femmes.

Face à ce dramatique déficit de représentation des femmes au sein des structures qui prennent les décisions les plus importantes pour le Pays Basque, face à ce manque de représentativité des élus qui s’expriment, Nous femmes du Pays Basque, avons décidé de prendre la parole.

Lire la suite et signer la pétition